Fermer

De la planche à la page : Pierre Bullet et l’architecture en France sous Louis XIV

 

Thèse soutenue à Paris IV – Sorbonne par Juliette Hernu – Belaud le 5 décembre 2015

Le sort qui touche tous les architectes qui ont vécu et travaillé dans l’ombre de Jules Hardouin-Mansart semble ne devoir cesser qu’avec les monographies qui leur sont peu à peu consacrées. C’est le premier objectif de cette thèse. Pierre Bullet est en effet l’un de ces oubliés dont le rôle est difficilement saisissable à première vue. Il témoigne pourtant, par ses réalisations, par ses activités, et à travers son Architecture pratique, d’une évolution tant dans la manière de voir et de faire l’architecture, que dans les habitudes constructives. Cette étude s’attache à définir et à expliquer cette évolution, tout en mesurant la place qu’a pu y tenir Bullet. Elle s’organise en trois axes. L’œuvre bâti est étudié d’abord, puis les modes et particularités du processus d’invention de l’architecte sont exposés à travers l’étude des nombreux dessins conservés au Musée national de Stockholm. L’ouvrage majeur de Bullet, l’Architecture pratique, est ensuite analysé en tant qu’objet d’abord, puis comme témoin de la normalisation à l’œuvre dans l’architecture à la fin du XVII e siècle. Cette synthèse est complétée par plusieurs outils et documents : un volume d’annexes contenant les transcriptions d’écrits inédits de Pierre Bullet ; un catalogue des œuvres ; un catalogue des dessins rassemblant l’ensemble des feuilles conservées au Musée national de Stockholm attribuées à Bullet ; une édition critique et cumulative de l’Architecture pratique.