Fermer

Frédéric Loppe, Construire en terre pendant la Guerre de cent ans – Les fortifications de Castelnaudary (Aude) vers 1355 – vers 1450.

 

Préface de Claire-Anne Chazelles, Carcassonne, Centre d’archéologie médiévale du Languedoc (CAML), collection « Archéologie du midi médiéval », Supplément n° 7, Paris, Picard, 2012, ISBN : 978-2-918-365-07-5

 

Cet ouvrage, tiré d’une thèse de doctorat, est une étude sur l’emploi de la terre crue dans la fortification, durant la guerre de Cent Ans à Castelnaudary (Aude), principalement grâce aux 32 registres consulaires municipaux couvrant cette période (1359-1447).

Pour la première fois dans le Midi de la France, une étude monographique approfondie met en  évidence l’usage de la terre crue dans la conception d’une enceinte urbaine au bas Moyen Age.
Après une présentation des sources et un historique général de la ville, l’ouvrage tente d’identifier les diverses techniques utilisant ce matériau en Lauragai et Toulousain (terre massive, coffrée ou non, colombages-torchis, etc.) afin de déterminer leurs rôle et place au sein de la fortification.

Il aborde enfin la dimension socio-économique de ces modes constructifs, notamment par l’examen de l’origine géographique et des qualifications des personnes qui les mettent en oeuvre, ainsi que de leurs contrats et salaires.

Le coût des ouvrages est quant à lui appréhendé grâce à l’examen de plusieurs prix-faits.
Un glossaire, établi à partir des termes latins et occitans relevés dans les documents, complète l’ensemble.