Fermer

Hokusai, le vieux fou d’architecture

 

Jean-Sébastien Cluzel (dir.), Hokusai, le vieux fou d’architecture, Paris, Seuil, 2014.

En 1816, Katsushika Hokusai (1760-1849), le célèbre maître de l’estampe japonaise, consacre le cinquième volume de sa Manga à l’architecture. Vingt ans plus tard, il reprend ce thème dans un nouveau manuel de dessin, Livre de dessins pour artisans. Nouveaux modèles qui présente des détails de construction en bois. Dans l’archipel, faire de l’architecture le sujet d’un livre illustré était inédit et jamais un recueil de gravures sur bois n’avait rendu des bâtiments en charpente avec autant de clarté et de véracité.

Destinés aux artisans, ces deux manuels d’architecture permettent de découvrir comment l’artiste marie les traditions picturales chinoises, japonaises et occidentales, et rapproche avec génie l’art du dessin de l’art de construire. Rappelant les grands traités d’architecture d’Europe, ces deux ouvrages sont à l’avant-garde de la pensée architecturale nipponne moderne.

Ces chefs-d’œuvre du livre illustré de l’époque d’Edo sont, pour la première fois, reproduits et accompagnés de leurs traductions intégrales annotées. Les exemplaires présentés ont appartenu à Théodore Duret (1838-1927) et Edmond de Goncourt (1822-1896), défenseurs des impressionnistes et grands amateurs d’art japonais.

Auteurs : Jean-Sébastien Cluzel, Antoine Gournay, Inaga Shigemi, Christophe Marquet, Valérie Nègre, Nishida Masatsugu.

Traducteurs : Jean-Sébastien Cluzel, Christophe Marquet, Nishida Masatsugu.