Fermer

La Règle et le Compas ou quelques sources opératives de la tradition maçonnique

L’idée demeure qu’en leur léguant une partie de leurs rites et de leurs symboles, les maçons « opératifs » ont transmis aux francs-maçons « spéculatifs » un enseignement que ceux-ci doivent redécouvrir. Si la franc-maçonnerie moderne sort incontestablement des loges de tailleurs de pierre écossais du XVIIe siècle, les modalités de cet épisode fondateur ont, ces dernières années, fait l’objet de réévaluations et d’intenses discussions entre historiens.

 

L’apport de cette exposition réalisée pour le musée de la franc-maçonnerie dans le cadre du Centre d’étude des compagnonnages, ne se situe toutefois pas sur le plan des origines factuelles de la franc-maçonnerie. Ce qui est montré, c’est que, à partir du moment où les francs-maçons se réappropriaient un langage symbolique emprunté au métier de tailleur de pierre, ils ouvraient une porte par laquelle s’engouffrait tout un corpus d’idées issues de la philosophie de l’architecture et de la pensée des « maçons de pratique » — comme l’on disait en France au XVIIIe siècle. Une partie essentielle du symbolisme de la franc-maçonnerie ne se révèle vraiment qu’à la lumière de ces conceptions.

 

Le public pourra admirer dans cette exposition un exceptionnel ensemble de documents et d’objets. Outre des épures et des outils de tailleurs de pierre, on remarquera plus particulièrement une collection d’éditions, s’échelonnant du XVIIe au XXIe siècle, de la Règle pour les cinq ordres d’architecture de Jacques Barozzi de Vignole (1507-1573), un des prototypes du Maître Jacques du légendaire compagnonnique, ainsi que plusieurs ouvrages rares, du XVIe au XVIIIe siècle, touchant à l’architecture, à la géométrie, à la stéréotomie ou à la perspective. Sur ce dernier point, les ouvrages du graveur et savant tourangeau Abraham Bosse (1604-1676) apportent un éclairage totalement inédit sur l’origine d’un important symbole de la tradition maçonnique française, la pierre cubique à pointe.

 

Un livre-catalogue de cette exposition est disponible au musée de la franc-maçonnerie, au prix de 10 euros (52 pages format A4, tout en quadrichromie).

 

Organisée par Jean-Michel Mathonière

21 mars-12 octobre 2013

Musée de la Franc-maçonnerie
16 rue Cadet, 75 009 Paris