Fermer

Les Italiens à Lyon. Espace urbain, identités nationales et représentations

 

6-7 novembre 2014, à l’université de Lyon 3 et aux Archives municipales de Lyon
 Colloque organisé par le LARHRA, l’UMR Triangle, le Département d’études italiennes (Université Jean-Moulin 3) et les Archives municipales de Lyon

 Direction scientifique : Jean-Luc Pinol, Michelle Zancarini-Fournel, Jean-Luc de Ochandiano, Pierre Girard, Stéphanie Lanfranchi.

 

Pendant un siècle (1860-1960), l’immigration italienne a constitué, une part majeure des flux migratoires vers l’agglomération lyonnaise. Aussi, son histoire, qui est encore largement à écrire, peut offrir de multiples points de vue pour mieux comprendre la place assigné aux migrants dans l’espace urbain de l’agglomération lyonnaise et au sein du monde ouvrier pour se pencher sur l’émergence et la construction des réactions de rejet et de violence qu’ils ont pu subir, et étudier les représentations multiformes dont ils ont été l’objet au cours de la période.

 

Jeudi 6 novembre 2014
Université Jean Moulin Lyon 3

 

10h Accueil

10h30 Pierre Girard, Etudes italiennes, université Jean Moulin Lyon 3, CERPHI

Présidence et introduction du colloque :

10h45   Marie-Claude Blanc-Chaléard, Histoire contemporaine,

Université de Paris Ouest, Centre d’histoire sociale du XXe siècle

L’histoire de l’immigration italienne en France. Retour sur trente ans de recherche

11h30 Antonio Bechelloni, historien, université Charles de Gaulle – Lille 3

Vingt-cinq ans de recherches sur l’immigration italienne en France en perspective

Débats

 

12h30 Déjeuner

 

Identité nationale et xénophobie

Présidence : Romain Descendre, Etudes italiennes, ENS de Lyon, triangle

14h Introduction par Laurent Dornel, Histoire contemporaine, Université  de Pau, ITEM

14h15 Stéphane Mourlane, histoire contemporaine, université d’Aix-Marseille, TELEMME

Les Vêpres marseillaises (1881) : retour sur une crise xénophobe fondatrice

14h45 Gérard Noiriel, Histoire contemporaine, EHESS, IRIS

Le massacre des Italiens à Aigues-Mortes : socio-histoire d’un évènement xénophobe

15h15 Michele Zancarini-Fournel, Histoire contemporaine, université de Lyon 1, LARHA

« Chers voisins » : les émeutes anti-italiennes à Lyon en 1894 après l’assassinat de Sadi Carnot

16h Pause

16h30 Table-ronde animée par Laurent Dornel avec Michelle Zancarini-Fournel, Gérard Noiriel et Stéphane Mourlane

Nationalisation du monde ouvrier et violences xénophobes à la fin du XIXe siècle

17h Jean-Luc de Ochandiano, LARHA

Xénophobie et réorganisation ouvrière dans le bâtiment de Lyon (1880-1914)

19h Spectacle aux archives municipales, Gérard Noiriel

 

Vendredi 7 novembre 2014
Archives municipales de Lyon

 

Les Italiens dans l’espace urbain : Gerland (1930-1960)

Présidence : Michelle Zancarini-Fournel

10h Pauline Guignard, université Paris-est Marne-la-Vallée

Les Italiens des baraques de Gerland et la crise des années 1930

10h30 Jean-Luc Pinol, Histoire contemporaine, ENS de Lyon, LARHA

Cartographier les baraques de Gerland : quelle place dans l’immigration italienne du quartier ?

11h Xavier Vigna, Histoire contemporaine, université de Bourgogne,, Centre Georges Chevrier, IUF

« Les défricheurs de la zone » : récit sur les baraques de Gerland

Débats

 

12h Déjeuner

 

Discours, récits et représentations de l’immigration italienne

Présidence : Stéphanie Lanfranchi, etudes italiennes, ENS de Lyon, Triangle

14h30 Laurent Dornel

Les Italiens et la race latine dans la presse française (années 1880-1900)

15h15 Laurent Baggioni, Etudes italiennes, université Jean Moulin Lyon 3, Triangle

La figure de l’immigré dans la pensée sociologie au début du XXe siècle

16h00 Alessandro Martini, Etudes italiennes, Université Jean Moulin – Lyon 3, GERCI

«  Un émigré, un aventurier, un héros » : Mario Soldati et l’Amérique

(America primo amore, 1935)