Fermer

L’architecture des ingénieurs, 1650-1850

Journée d’études, samedi 8 novembre 2014

Versailles, Bibliothèque municipale
Organisée par les universités Bordeaux-Montaigne, Paris-Sorbonne, Paris-Ouest,
avec le concours du GHAMU

 Direction scientifique : Basile Baudez, maître de conférences, Paris-Sorbonne, Alexia Lebeurre, maître de conférences, Bordeaux-Montaigne, et Dominique Massounie, maître de conférences, Paris Ouest-Nanterre

 Les années 1980 furent propices à l’étude du travail des ingénieurs : en 1981, Anne Blanchard publiait un Dictionnaire des ingénieurs militaires actifs en France entre 1691 et 1791, témoignant par son volume de l’importance de leur activité, tandis qu’en 1988, Antoine Picon, dans son ouvrage Architectes et ingénieurs au siècle des Lumières, accordait enfin aux ingénieurs des Ponts l’attention qu’ils méritaient et examinait leur formation et leurs méthodes de travail au regard de celles des architectes de l’Académie royale d’architecture. Au-delà des programmes attendus, fortifications, ouvrages hydrauliques, ponts et routes, les ingénieurs, militaires et des Ponts et Chaussées, honorèrent des commandes dans le domaine de l’architecture publique monumentale, de l’architecture religieuse et hospitalière, mais aussi dans celui de l’architecture domestique et de l’art des jardins.

 L’historiographie fait la part belle aux architectes dans les embellissements de la capitale, tandis que les études récentes sur la province accordent aux ingénieurs une place de plus en plus importante : le tableau est en réalité bien plus nuancé. Cette journée sera l’occasion de présenter les limites de cette opposition et d’initier un travail systématique sur l’activité des ingénieurs du règne de Louis XIV à la monarchie de Juillet.

 Cette première rencontre se concentre plus particulièrement sur l’architecture privée et son décor, la distribution et le projet urbain. Une deuxième rencontre se déroulera en 2015.

 

Matinée L’ingénieur et l’habitat

9h30 – Accueil

10h – Introduction et présidence, Dominique Massounie, maître de conférences, Paris Ouest-Nanterre-La Défense

10h15 – Jean-Loup Leguay, attaché de conservation, musée de Picardie, Amiens

Le château de Saint-Gratien, près Amiens, une merveille de l’ingénieur Rousseau

10h45 – Adrian Almoguera, doctorant, allocataire-moniteur, Paris-Sorbonne

L’influence des ingénieurs militaires français sur l’architecture espagnole au XVIIIe siècle : Charles Lemeaur (1720-1785) et le palais Rajoy à Saint-Jacques de Compostelle

11h15 – Alexia Lebeurre, maître de conférences, Bordeaux-Montaigne

Charles-François Mandar et la décoration intérieure : les projets pour l’hôtel d’Osuna à Madrid (1799)

11h45 – Débats

 

Déjeuner

 

Après-midi L’art urbain des ingénieurs

Présidente de séance, Alexia Lebeurre, maître de conférences, Bordeaux-Montaigne

14h – Samuel Bothamy, doctorant, Bordeaux-Montaigne

L’ingénieur militaire Isaac Robelin à Rennes (1721-1724) : plan d’embellissement, transfert foncier, système global des constructions.

14h30 – Agueda Iturbe-Kennedy, doctorante, université Laval, Québec

La porte de ville au sein du projet urbain de l’ingénieur

15h – Linnéa Rollenhagen-Tilly, UMR AUSSER

Joseph-Marie de Saget, ingénieur des États du Languedoc (1725-1782)

15h30 – Raphaël Tassin, doctorant, EPHE

Richard Mique. Chantiers publics et urbanistiques en Lorraine (1755-1766)

16h – Débats et conclusion