Fermer

De l’entretien quotidien des édifices à la conservation du patrimoine bâti aux époques antique et médiévale

 

Journée d’études Université Paris 8, Vincennes-Saint-Denis ; ENS – Université Panthéon Sorbonne (Paris 1) ; Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis

Vendredi 10 octobre 2014
La conservation et la restauration des édifices anciens sont devenues des priorités nationales depuis la création de l’Inspection puis de la Commission des Monuments Historiques dans les années 1830 et ces interventions font aujourd’hui l’objet de normes précises. Tous ces monuments nous sont également parvenus grâce à un entretien plus ou moins régulier au cours des siècles passés, bien antérieur à cet ensemble de législations. Aujourd’hui, entretien et restauration se distinguent clairement par leur périodicité et leur ampleur, comme en témoigne l’articulation entre les missions de l’Architecte des Bâtiments de France et de l’Architecte des Monuments Historiques dans le cas du patrimoine classé.

L’objectif de cette journée d’études est de discuter la pertinence de cette distinction aux époques antique et médiévale en s’intéressant en particulier à la nature et aux modalités de cet entretien par une approche interdisciplinaire alliant l’archéologie et l’étude du bâti aux sources écrites.

Trois thématiques principales peuvent être dégagées pour guider cette réflexion.

La première thématique concernera les aspects juridiques de cette gestion du patrimoine bâti, en s’interrogeant notamment sur l’identité des responsables de cet entretien et sur la manière dont se manifeste concrètement leur volonté. La réflexion s’appuiera sur l’influence du statut des bâtiments, grands monuments publics ou constructions privées, en particulier quant à la mise en place d’une formalisation de ces pratiques et leur éventuelle uniformisation.

Les enjeux techniques et pratiques de ces activités permettront d’aborder les questions liées à la fréquence de l’entretien quotidien et sa transition vers une véritable entreprise de restauration. Il conviendra d’examiner entre autres la manière dont les critères financiers influencent et forcent les choix techniques, de la simple consolidation des structures à une reconstruction totale ou partielle. Que coûte cet entretien à la collectivité ou aux propriétaires et quelles sont ses limites ? Peut-il constituer un frein au développement d’autres activités constructives ?

La dimension idéologique sera également au coeur des préoccupations de cette journée. Il s’agit d’appréhender l’articulation entre la gestion quotidienne et la réflexion à long terme, en fonction la nature et de la signification du monument pour la société qui en a la charge, qu’il soit déjà en ruine, désaffecté ou toujours utilisé. Ces réflexions conduiront à s’interroger sur l’enjeu d’une restauration à l’identique, aux différences entre théorie et mise en pratique et à la mise en évidence de témoins d’une vraie volonté de conservation aux périodes historiques.

Si ces trois axes de recherche seront privilégiés, plusieurs thématiques transversales peuvent également être envisagées. Les différences de traitement et de perception suivant l’ancienneté du monument, son usage et son caractère public ou privé viendront nourrir cette réflexion. De même, causes et conséquences du basculement de l’entretien quotidien vers l’ébauche de « politiques de restauration » réfléchies à plus long terme seront autant d’articulations entre les aspects techniques, idéologiques et juridiques.

 

Programme

 

09h00 Accueil des participants

09h15 Introduction

Charles Davoine, Maxime L’Héritier, Ambre Péron

09h30 Entretenir les bâtiments : une préoccupation juridique essentielle sous l’Ancien Régime

Robert Carvais, Centre de théorie et analyse du droit, CNRS UMR 7074,Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

09h50 Entretenir, refaire, restaurer : problèmes théoriques et pratiques des distinctions lexicales dans le droit romain

Charles Davoine, Université Paris 8, EA 1571

10h20 Discussion

10h45 Pause

11h00 Les constructions en « tuf jaune » dans la Campanie romaine : usages et modalités d’entretien

Hélène Dessales, ENS, UMR 8546 AOROC/IUF

11h30 Le chantier de reconstruction de la Maison des Mosaïques géométriques

à Pompéi : rénovation urbanistique ou continuité ‘idéologique’ ?

Sandra Zanella, Université Paris 1, INHA

12h00 Discussion

 

12h30 Déjeuner. Buffet sur place

 

14h00 Entretien et restauration des monuments à Delphes dans l’Antiquité

Amélie Pérrier, Université d’Orléans, CNRS UMR 5060 IRAMAT

14h30 « Laver, racoutrer, relier, resouder, remettre à point » : l’entretien des vitraux, un souci permanent ?

Raphaëlle Chossenot, CNRS UMR 8589 LAMOP

15h00 Discussion

15h30 Pause

15h45 La notion du conservatisme, de la restauration et de l’innovation technique à propos des charpentes médiévales

Frédéric Épaud, CNRS UMR 6173 CITERES, LAT

16h15 L’entretien des couvertures médiévales : quelle(s) lecture(s) archéologique(s) ?

Sylvain Aumard, Centre d’Études Médiévales

16h45 Discussion

 

17h15 Conclusion de la journée