Fermer

Soutenance de thèse de Tommy Messaoudi

 

Le laboratoire MAP – Gamsau (Marseille) a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Tommy Messaoudi, doctorant d’Arts et Métiers ParisTech, mercredi 12 juillet à 10h au Campus CNRS Joseph Aiguier (Marseille), Amphithéâtre Pierre Desnuelles.*

 » Proposition d’une ontologie de domaine dédiée à l’annotation d’images spatialisées pour le suivi de la  conservation du patrimoine bâti « 

RÉSUMÉ : Les pratiques de conservation et restauration de monuments historiques requièrent l’élaboration de diagnostics impliquant différents intervenants au sein de contextes d’études pluridisciplinaires. L’état de conservation d’un objet patrimonial est ainsi étudié et décrit au moyen d’observations directes, de sources documentaires et de données analytiques de natures différentes. Les avancées des technologies numériques en matière de collecte, traitement et gestion de données, offrent aujourd’hui une opportunité sans précédent pour intégrer les résultats de ces observations et ces données au sein de systèmes innovants de représentation pour la documentation et la connaissance du patrimoine. Cependant, si une panoplie de nouveaux outils est aujourd’hui à disposition de la communauté des scientifiques et des professionnels du patrimoine, le problème d’une corrélation pertinente de ces données et de ces informations hétérogènes reste peu exploré. Tout d’abord, si ces nouveaux outils permettent aux différents experts de mémoriser et d’analyser leurs observations sur différents supports, les données générées par ces différents experts ne sont généralement pas spatialisées autour d’un même référentiel spatial. En effet, même si toutes ces données se réfèrent à un objet physique commun, les liens entre elles ne peuvent que s’établir par des stratégies d’organisation de fichiers ou par des méthodes d’indexation basées sur des mots clés. Parallèlement, si dans les dernières années plusieurs techniques de numérisation 3D ont été expérimentées dans le but de générer des représentations géométriques denses et précises, les méthodes de traitement et de structuration de ces données 3D ne fournissent pas encore de cadres opérationnels pour l’extraction d’informations pertinentes pour l’analyse et l’interprétation de l’état de conservation. En se positionnant à l’intersection entre les domaines de l’acquisition spatialisée 3D et des systèmes d’informations, ce travail de recherche propose une ontologie de domaine dédiée à l’annotation sémantique de représentations 3D d’objets patrimoniaux visant à la constitution d’un environnement numérique pour la description de l’état de conservation des monuments historiques. Par l’interconnexion de descripteurs qualitatifs (reliés à une formalisation des connaissances du domaine) et quantitatifs, cette ontologie constitue l’échafaudage conceptuel structurant un système d’informations multidimensionnelles dédié à la corrélation spatiale, géométrique et sémantique de jeux d’annotations élaborés par des acteurs multiples et en fonction de niveaux de lecture multiples.

Mots clés : patrimoine architectural, ontologie de domaine, conservation, annotation sémantique, représentation 3D

Encadrement :

M. Livio DE LUCA, directeur de thèse
M. Philippe VÉRON, co-directeur de thèse
M. Gilles HALIN, maître de thèse

Composition du jury :

M. Gilles GESQUIÈRE, Professeur des Universités, Université de Lyon, Rapporteur
M. Frank BOOCHS, Professeur des Universités, Université de Mainz, Rapporteur
M. Améziane AOUSSAT, Professeur des Universités, Arts et Métiers ParisTech, Examinateur
M. Florent LAROCHE, Maître de Conférence, École Centrale de Nantes, Examinateur
M. Xavier BRUNETAUD, Maître de Conférence, Université d’Orléans, Examinateur
M. Livio DE LUCA, Directeur de Recherche au CNRS, Examinateur
M. Philippe VÉRON, Professeur des Universités, Arts et Métiers ParisTech, Examinateur
M. Gilles HALIN, Maître de Conférence, Université de Lorraine, Examinateur
M. Philippe BROMBLET, Ingénieur de Recherche au Ministère de la Culture, Invité