Fermer

Maxime Decommer
Enseignant et chercheur à l’Ensa Paris-Malaquais, laboratoire ACS – UMR AUSser 3329 CNRS/MCC

Les architectes au travail.
L’institutionnalisation d’une profession, 1795-1940.

Presses Universitaires de Rennes, domaine Architecture, coll. Art et Société, 2017.

À travers le prisme des structures d’activités et des lieux d’exercice des architectes, ce livre met en évidence les vicissitudes de la profession, de la chute de l’Académie royale d’architecture à la Révolution française, jusqu’à la création de l’Ordre des architectes en 1940. Par l’analyse de documents originaux (archives de maîtres d’œuvre et d’ouvrage, publics et privés) et de la presse professionnelle, il interroge le choix unique de l’exercice libéral par un groupe professionnel aux pratiques déjà multiples. Ainsi s’éclaire de façon inédite l’histoire, riche en rebondissements et parfois en contradictions, d’une profession qui continue de s’interroger sur ses missions et ses cadres d’exercice.