Fermer

Le verre à tout faire

 

Colloque international
2-3 novembre 2018

 

Université de Lausanne
Château de Nyon
Vitrocentre Romont

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe, la fabrication, la commercialisation et l’utilisation du verre destiné à la construction connaissent des mutations importantes dont l’architecture moderne – qu’elle soit Art nouveau, régionaliste, Art déco ou de style international – profite autant qu’elle contribue à les stimuler. Un verre moderne, à tout faire : des fermetures de baies, bien sûr, mais aussi des murs, des sols, des voûtes, des coupoles, etc., alimentant l’utopie de la maison de verre qui obsède la deuxième moitié du XIXe siècle. Son histoire reste toutefois en grande partie à écrire, car si quelques produits ont été mis en lumière, tels la brique Falconnier, le béton armé translucide système Joachim, le Glasbeton système Keppler et la brique Nevada de Saint-Gobain, les matériaux et leur application demeurent presque entièrement inconnus.

Dans le cadre de l’exposition Un rêve d’architecte. La brique de verre Falconnier, ce colloque, organisé en commun par l’Université de Lausanne (Pr Dave Lüthi, section d’histoire de l’art), le Château de Nyon (MA Aline Jeandrevin, commissaire scientifique de l’exposition ; Vincent Lieber, conservateur du Château de Nyon) et le Vitrocentre Romont (Dr Sophie Wolf et Dr Stefan Trümpler), cherche à appréhender ces techniques dans leur contexte historique.

Trois axes sont envisagés :
– les nouvelles techniques du verre au tournant du siècle ;
– le verre en lien avec les nouveaux matériaux (notamment le béton armé) ;
– la restauration et conservation de ces artefacts, un siècle plus tard.

Le colloque a lieu au Château de Nyon, salle de réception

Nombre de places limité. Inscription auprès de Frédéric Seiler
(frederic.seiler@unil.ch) d’ici au 15 octobre 2018.

www.unil.ch/patrimoine
www.vitrocentre.ch
www.chateaudenyon.ch

Depuis la gare, suivre : Rue de la Gare / Grand-Rue / Place du Château (7 min)

Vendredi 2 novembre

13:30 accueil des participant-e-s

14:00 Vincent Lieber & Aline Jeandrevin : ouverture du colloque

14:15 Dave Lüthi : Topographie du verre dans la maison du début du XXe siècle.
14:55 Guy Lambert : Composer la façade « d’une seule grande fenêtre » ? Le verre dans l’architecture tertiaire à Paris à la fi n du XIXe siècle, entre invention formelle et tradition technique.

15:35 pause café

16:00 Jean-François Cabestan : La brique de verre Falconnier à Paris : généalogie et cas d’expérimentation.
16:40 Anne-Laure Carré : Hygiénisme et offre de produits verriers : « De l’air, de la lumière, voilà le but à poursuivre ».

17:30 visite du Château de Nyon (Vincent Lieber)
18:15 fin de la première journée

Samedi 3 novembre

9:30 Jean-Baptiste Minnaert : Henri Sauvage (1873-1932) au 7, rue de Trétaigne à Paris, 1903-1904. Brique de verre, béton armé et rationalisme démonstratif.
10:10 Giulia Marino : Conservation, restitution, réinterprétation. Quelle stratégie de restauration pour les pans translucides Falconnier du « 25 bis, rue Franklin » ?

10:50 pause café

11:15 Nicolas Chachereau : Des pierres, du verre et des brevets. Les ressorts de l’usage des brevets dans la construction au tournant du XXe siècle.
11:55 Sophie Wolf & Stefan Trümpler : Les Steinsprossenfenster ou « fenêtres de pierre » de Richard A. Nüscheler.

12:35 repas

14:15 Marie-Jeanne Dumont : Briques et pavés de verre de l’entre-deux-guerres : un patrimoine méconnu.
14:55 Yassine Kébir : « De la mise en plomb à la mise en béton » : Réflexion sur les applications du béton translucide dans les églises du XXe siècle.

15:40 pause

16:00 visite de l’exposition Un rêve d’architecte. La brique de verre Falconnier (Aline Jeandrevin)

17:30 fin du colloque